Fonctionnement de l’inflation 3

Shiriki makala hii na marafiki zako:

Baadhi ya mawazo ya mfumuko wa bei, sarafu na fedha ... (3 / 3)

Maneno: fedha, gharama, Friedman, Keynes, wavulana wa chicago, utaratibu wa fedha, benki kuu, ECB, kiwango cha sera

Soma sehemu ya 2

Majani yenye umbo! Angalia curves nzuri ambayo kwetu (kutoka hati BNP Paribas resarch): ile ya kupotoka kutoka lengo la 4,5%, na tofauti nyongeza tangu 98 (kupotoka kutoka lengo ni pengo la pesa). Curves hizi ni chini ya makala hii.

Lakini niambie, tangu tangu kusoma Friedman na kukubali nadharia yake nzuri, ikiwa wakati wote na katika maeneo yote, mfumuko wa bei ni kutokana na fedha nyingi, basi mambo mawili moja: aidha tulikuwa na kukua kwa nguvu zaidi kuliko% ya 2 ilivyotarajiwa, au tulikuwa na mfumuko wa bei mbaya wa wauaji wa wastaafu zaidi ya 2% walengwa ...

Perdu, et re-perdu. En moyenne 2% de croissance environ, et une « inflation » inférieure à 2%. Alors la question à 1000 milliards d’euros est : mais où est donc passé cet argent?

Nenda kukusaidia: kumbuka ... njia ambazo serikali na mabenki kuu huhesabu mfumuko wa bei kwa makusudi hujumuisha ... bei ya mali ya mali isiyohamishika pamoja na mali ya fedha. Bizarre? Je! Umesema weird?

Quant on écoute un peu les milieux financiers, ou qu’on lit les ouvrages de certains experts, il semblerait que la réponse soit limpide. Oui, c’est vrai, la planète (car il n’y a pas que l’Europe, ce fut la même histoire aux Etats-Unis, et dans le monde entier) croulerait sous l’excès de liquidités… c’est-à-dire d’argent ! Au point ne plus savoir qu’en faire ! Au niveau mondial, la base monétaire (c’est-à-dire la monnaie émise par les Banques Centrales) augmente à un rythme de…20% par an ! En clair, et ceci fera sans doute faire un salto arrière de surprise à tout habitué du JT de 20 heures ayant bien intégré le « Ca va mal, on est presque en faillite, y’a plus assez d’argent, la France vit au dessus de ses moyens ». De l’argent, y’en a, et même y’en a trop, à tel point qu’il ne sait même plus où s’investir, le pauvre (bien que son terrain de jeu soit mondial désormais, par la libre circulation des capitaux).



Etonnant, non ? Au point que certains spécialistes issus du sérail (des banquiers, comme Jean Peyrelevade, ancien président (et redresseur) du Crédit Lyonnais, ou Patrick Artus, économiste en chef de la CDC Ixis) commencent eux mêmes à s’en émouvoir et à tirer la sonette d’alarme. Artus parle même de « capitalisme sans projet », car les bénéfices des grands groupes s’accumulent et ne s’investissent plus… si ce n’est pour racheter pour des sommes considérables leurs propres actions (afin de maintenir artificiellement la rentabilité du dividende pour l’actionnaire). Les grands groupes ne savent plus quoi faire de leurs montagnes d’argent accumulées! Et comme le précise Artus dans son récent livre « Le capitalisme est en train de s’autodétruire », cette situation est largement dûe aux Banques centrales, dont la complicité, pour reprendre le terme employé par l’auteur, est patente pour avoir favorisé la création d’argent facile à l’origine des bulles boursières et immobilières.

Kwa sababu hawaamini kwamba ECB inakwenda peke yake katika kitendawili hiki cha ajabu. Tangu miaka ya 10, mwenzake wa Marekani, Fed, amepungua mara mbili kiasi cha dola katika mzunguko duniani kote (ongezeko la wastani la ... 8% kwa mwaka kama kwa bahati). Kama utaratibu haupo tayari kuacha, Fed imegundua njia kuu ya kuacha tena mada hii paradoxical kidogo: NEW! kutoka kwa 23 Mars 2006, haifai tena takwimu za fedha za M3! Uamuzi wa kushangaza, ulitangazwa kwa njia ya lakoni na bila usahihi wowote wa kweli ... kama sio ukweli tena kuonyesha nini kinachofanya kazi: ongezeko la ajabu la kiasi cha fedha kilichoundwa katika miaka ya hivi karibuni.

Pour information, un petit peu gênée aux entournures sans doute, la BCE avait elle annoncé en 2003 que l’objectif de maîtrise de M3 ne serait plus considéré comme un des piliers de la politique monétaire européenne ! Seule reste donc la maîtrise du hochet pour les foules : la fameuse et soi-disant « inflation » (en fait expurgée de ce qui fait tâche la encore : le prix des actifs financiers et immobiliers comme expliqué ci-dessus). Ne soyez pas surpris si un de ces jours, M3 disparaît aussi des tableaux de la BCE…

Kwa hiyo hiyo ni ya ajabu sana yote na inatuleta nyuma mwanzo wa hadithi na Friedman. Ili kuzuia hali ya kugeuza bendera, wengine wameweza kuanzia mwisho wa miaka ya 60, lakini hasa katika miongo kadhaa, kuondoa bodi maarufu kutoka kwa mikono ya wawakilishi wa watu kuweka mikono salama ... kwao. Na sasa haraka tu, bendera hiyo inaanza kugeuka nzuri zaidi! Utata? Ndiyo, angalau, lakini ningesema zaidi: swindle!

Car à qui profite cet argent tout frais dont l’encre (même virtuelle) n’est pas encore sèche ? A ceux qui profitent des bulles spéculatives ainsi générées : immobilier et actifs financiers. Et qu’on ne vienne pas me dire que le primo-accédant à la propriété ou le salarié qui possède trois malheureuses actions de sa société fait partie des gagnants. Ceci n’est qu’un paravent destiné à justifier l’ampleur du hold-up ! Car bien sûr, ce nouvel argent, créé rappelons le ex nihilo (à partir de rien donc) au travers des crédits accordés à certains, rentre dans l’économie par certaines portes bien précises. C’est bien sûr le rôle des organismes prêteurs (banques par exemple) de faire le tri, un peu comme un vigile (un « physionomiste ») à l’entrée d’une discothèque. Et je ne suis pas sûr que le chômeur, le RMiste ou toute une catégorie de la population aient la « tenue correcte exigée » pour rentrer. En revanche, toute l’ingéniérie financière, d’une complexité que l’on n’imagine guère, développée ces dernières années au bénéfice d’une minorité d’investisseurs, se fonde sur un crédit peu cher permettant de spéculer sur les marchés financiers mondiaux d’une manière que le quidam à bien du mal à imaginer. Cette population là, costard-cravate, est bien sûr la bienvenue au banquet du crédit facile.

Hii ni wazi avatar ya mwisho ya utajiri wa kihistoria wa utajiri, ukubwa wake ambao unakua tu. Muujiza wa dhahiri wa fedha za kisasa: Pesa zaidi unayokopesha, unakuwa tajiri zaidi! Nina shida kuelezea jambo hilo kwa mama yangu wa zamani ... Nyakati nyingine, wengine husema. Na mfumo mwingine wa fedha, hasa. (...)

Chanzo cha makala.

soma zaidi

- Kashfa ya fedha ya kujenga pesa
- Drag Curve ya eneo la M3 EU kuhusiana na lengo la 4,5:

- Curve ya kupotoshwa kwa M3 ikilinganishwa na lengo:

- Tovuti ya mwandishi wa kurasa hizi
- Ecouter et télécharger des émissions radios « Des Sous et des Hommes » en .mp3
- Nambari ya bei ya watumiaji ni nini?
- Tovuti ya Benki Kuu ya Ulaya


Picha za Facebook

Kuacha maoni

Anwani ya barua pepe yako si kuchapishwa. Mashamba required ni alama *